Jean-Luc DIQUÉLOU

La première réalisation de Jean-Luc Diquélou en 1983 est un travail de mémoire sur son village «Ste-Marine». Il dépeint la vie d’avant-guerre du petit port bigouden. Suivront «Le Pays de Galles», «L’Ecosse» (primée à Bruxelles, Blois, St-Etienne, Le Guilvinec), «Le Pays Bigouden», «L’Irlande», «Londres», puis «La Bretagne». Avec «Les Pyrénées», il se plonge dans un univers somptueux, grandiose. Il découvre un autre monde humain attachant. Avec «Le sentier des Douaniers», une véritable complicité s’est développée avec les riverains, lui permettant d’appréhender la Bretagne sous un autre regard.

Toutes les projections programmées de ce réalisateur